Courant d'Huchet / Patrimoine / Description

Description sommaire de la réserve naturelle

La réserve naturelle du courant d'Huchet fait partie intégrante de la zone humide littorale résultant du blocage et de l'accumulation des eaux continentales que provoque le cordon dunaire.

 

embouchure_720

Si les grands lacs situés au nord et au sud du Bassin d'Arcachon n'ont plus d'exutoire direct vers l'océan, les petits étangs littoraux du sud des Landes sont encore reliés à celui-ci.

Le courant d'Huchet, véritable cordon ombilical entre le l'étang de Léon et l'océan atlantique, constitue un site riche en histoire, en traditions et en habitats pour la flore et la faune. Il est à ce jour le seul cours d'eau du golfe de Gascogne dont l'embouchure n'a pas été stabilisée par travaux d'endiguement.

Elle constitue un espace réduit où se côtoient de l'eau douce et de l’eau saumâtre, des sols très secs à inondés et, de ce fait, comporte de multiples faciès ; d'où la présence d’un nombre élevé d'espèces tant animales que végétales :

  •  l'étang de Léon,
  •  un cours d'eau rapide et sa forêt galerie (aulnaie - saussaie - chênaie),
  •  des marais et tourbières,
  •  la forêt de pins maritimes,
  •  la dune littorale et la lette.

Sur la rive occidentale de l’étang de Léon s’est constituée une zone marécageuse (marais flottant) que les eaux de l’étang parcourent dans trois bras d’eau appelés « canes ». La réunion de ces trois bras, à l’amont immédiat du lieu-dit « la Nasse », forme le courant d’Huchet.

Le courant, d'une longueur approximative de 9 km, suit son cours vers l'ouest jusqu'au marais d'Huchet où il prend la direction du sud le long du cordon dunaire, pour se jeter enfin dans l'océan au lieu-dit « Deléon ».

Ce cours d'eau sinueux façonne son lit sur un substrat meuble, sableux, vaseux et vaso-sableux, au sein du domaine dunaire littoral. La ripisylve est principalement constituée d'aulnes, de saules ainsi que de quelques chênes pédonculés. Dès que le niveau du sol s’élève, ce boisement de feuillus laisse la place aux peuplements de pins maritimes, espèce prédominante dans les Landes.