Courant d'Huchet / Patrimoine / La fonge / La fonge

La fonge

Amanite tue-mouches

La diversité des biotopes rencontrés sur la réserve est également propice au développement des champignons.Un premier inventaire réalisé en 2009 par Patrick Laurent de la Société Mycologique Landaise, a permis de dénombrer 264 espèces.

On y trouve des espèces hygrophiles propres aux aulnes et aux saules le long du courant et dans les marais, d’autres espèces sont elles inféodées aux sphaignes des milieux tourbeux. Un long cortège fongique apparaît sur le cordon dunaire de la réserve, abritant des espèces sabulicoles, halophiles, ammophiles, xérophiles… La dune boisée à pins maritimes et à chênes lièges abrite quant à elles de nombreux agaricales mycorhiziens, avec ça et là, les saprotrophes en action. Certaines espèces méditerranéennes se sont même installées dans la réserve, comme au bord de l’étang de  Léon. C’est le cas de Xerocomus mediterraneensis lié au pin.

Un suivi à long terme permettrait de pouvoir établir une liste d’espèces déterminantes et la prise en compte des champignons rares ou menacés, dans la gestion des différents habitats, notamment des habitats forestiers où ils constituent un bon indicateur de l’état de santé de l’écosystème.

Mycène de De Seynes

Mycène de De Seynes

Mitrule des marais

Mitrule des marais

Naucorie hérissson

Naucorie hérissson